L'épisode qui chasse le démon, qui noie un pauvre animal, qui se fait mordre par un vampire, qui court à poil dans la foret , qui brule la maison de l'amour

TB_1

True Blood reste dans cet épisode une série très fascinante et un avec un aspect visuel très intéressant qui la distingue de tout ce qui se fait à la télévision actuellement. Il y a une vraie ambiance baroque qui se dégage de la série avec des personnages tous aussi imprévisibles les uns que les autres. On a vraiment pas l'impression de regarder une série de vampires comme les autres (Twilight, Vampires Diairies et autres conneries). A voir la scène de sexe (une vraie !) en début d'épisode entre Sookie et Bill. C'est autre chose que les regards prechi-precha des autres séries. Un détail intéressant, Sookie est traité comme une véritable trainée pour avoir couché avec un vampire alors que son frère qui passe son temps à se droguer et à se taper la moitié des morues du bar reçoit moins de critiques de la part de la communauté. Je ne refais pas mon laïus sur les vampires qui sont la représentation des minorités dans le monde réel. Pour finir sur cette intrigue, l'épisode se termine sur l'incendie criminel de la maison de Bill où on retrouve au final 4 morts. Bill et ses potes ? J'aimerais bien que ses ''amis'' disparaissent car je les trouve en trop dans cette série. Trop caricaturaux... et puis pourquoi Sam Merlotte se met à courir à poil dans la foret, peut de temps après l'incendie ?

Jason continue ses intrigues drogue & fuck. Autant d'habitude, la série nous proposait soit le premier cas, soit le second, cette semaine les scénaristes ont réussis à faire coïncider une intrigue baise avec une intrigue drogue. Bravo ! Bon, au mérite des scénaristes, on voit le personnage masculin dans un rôle un peu plus convenable que celui qui baise quiconque ou qui sniffe n'importe quoi. Il rencontre une jeune femme dans le même bar pour diables où Sookie était allé quelques semaines plus tôt. Cette jeune femme (en plus d'être convenablement interprétée) réussie à tenir tête à Jason pendant plusieurs heures. Elle réussit à le faire mariner en lui incitant de ne pas prendre le V blood tout de suite afin qu'il profite mieux de l'extase qu'il aura avec elle. L'intrigue était moyennement bonne (j'aime pas trop le personnage de Jason Stockhouse, faut dire) mais c'était franchement regardable.

Enfin, Tara soigne son incorrigible et alcoolique de mère de son démon de la semaine dernière. Et comme la semaine dernière, je suis resté très très septique devant leurs scènes. Je n'ai pas aimé le scandale de la mère à la banque, je n'ai pas aimé la mère qui décide de soigner son démon, je n'ai pas aimé la séance en question, je n'ai pas aimé le fait que Tara ait peut être un démon à elle. En plus de donner une mauvaise intrigue, ça donne de l'eau au moulin des escrocs qui nous disent soigner n'importe quelle maladie avec des potions miracles ou avec des solutions à la con. Si il y a un sens caché par Alan Ball dans cette intrigue je ne l'ai pas vu.

TB_2

Bilan : Un bon épisode qui permet à la série de continuer de briller. L'intrigue de la mère de Tara est par contre à jeter.

Note : 3