L'épisode qui va à une conférence, qui enquête sur le Trinity, qui continue de faire du soap, qui fout s'amuse avec les cendres, qui est trop grand pour avoir tirer sur Debra,...

Des_1

L'épisode est plutôt pas mal sur la forme et mauvais sur le fond. Car après 2 épisodes très fascinant, Dexter retombe dans les intrigues plutôt bas de gamme (qui est tout de même bien, quand on voit la qualité d'autres séries). Il n'y a que l'intrigue road-movie entre Dexter/Arthur Mitchell-Trinity qui laisse une bonne impression dans cet épisode. On ne le répètera jamais assez mais le Trinity est particulièrement intriguant, et complexe. On ne se lasse pas de voir l'acteur jouer avec brio ce rôle si complexe. On a même senti à un moment que le Trinity allait recommencer son rituel du triple meurtre. Il n'en sera rien. Dommage ! Arrivant au dernier tiers de la saison, il aurait été pas mal de voir encore un peu plus d'animation de ce coté là. Au lieu de tuer à nouveau, Trinity révèle toute la vérité à Dexter (qu'il connaissait déjà depuis très longtemps) et décide de se foutre en l'air en sautant d'un immeuble. Mais point de mort, puisque Dexter réussira avec sa main (pas celle de Thierry Henry) à sauver le tueur. Triste morale mais assez ironique : Dexter en deux épisodes sauvera un tueur et tuera un innocent.

Quand je dis que le reste est pas terrible, je ne vous ment pas. A part l'enquête sur le meurtre de l'agent Lundy, c'est vraiment risible. Debra a réussi à démontrer que le tireur ne mesurait pas la taille du Trinity (qui est de 1 mètre 80-90) mais la taille de Masuka. C'est Nicolas Sarkozy le tireur !!! Non je déconne. Mais tout me fait croire que le tireur est la journaliste que Quinn se tape. Déjà car elle a la taille et en plus, je me demande encore ce qu'elle fout dans la série. A part pour taxer des informations à son neuneu de flic. Je me demande même si elle n'est pas la complice du Trinity. N'empêche, ça le ferait pas mal ! Et puis ça donnerait un semblant d'utilité à la fille qui est de plus en plus pathétique.

Et enfin, on tape dans le gros soap avec les intrigues de Batista/Laguerta et celle de Rita. Une petite pensée pour cette dernière puisque son rôle ne m'a jamais véritablement marqué (la preuve, chaque semaine, je dois aller sur wikipédia/IMDB pour trouver le nom du personnage). Alors pour faire court, Batista et Laguerta décident de recommencer à sortir ensemble, malgré le fait que la hiérarchie va gueuler quand elle apprendra ça (sinon, ce serait pas drôle). Plus soapesque, tu meurs ! Et Rita rencontre et fait plus ample connaissance avec son voisin. Et là, ça me dit, rien mais vraiment rien. Si c'est pour se taper du Desperate Housewives au pays du serial killer, ce n'est pas la peine. Je me demande ce que font les scénaristes parfois...

Des_2

Bilan : Un épisode qui ne vaut que pour le face-à-face Dexter/Trinity. Mais on sent que tout va s'accélérer très vite. On entre dans le dernier tiers de la saison.

Note : 3