L'épisode qui prend une tasse de café, qui étrangle une autre fille, qui écoute un opéra, qui joue la carte soap, qui paye un cureton, qui révèle sa grossesse,...

DH_8_a

Que cet épisode est sans saveur, sans surprise, sans qualité. Il n'est pas proche du néant mais il est pas terrible terrible. Les situations étaient vu et revu et c'est décevant de voir que la série patauge et n'invente plus rien. La preuve avec l'intrigue sur Bree. Le coup de la femme qui hésite entre un beau gosse sans cervelle et un intello moins beau est vu et revu. Le coup de Bree qui vire son amant sur la terrasse fait tout de suite penser à la femme mariée qui met son amant dans le placard quand son mari rentre à l'improviste. D'ailleurs cette intrigue n'apporte rien. Je suis déçu du comportement d'Angie. Elle a beau avoir été trompée, elle aide tout de même Bree dans son entreprise d'adultère. J'aurais plus pensé qu'elle aurait pris le parti d'Orson (qui a perdu toute sa saveur depuis longtemps), l'homme trompé et qu'une histoire secrète aurait été possible entre eux.

L'intrigue de Susan était chiante ! Au début la scène du tribunal était plutôt amusante (sauf Katerine qui en faisait des tonnes avec son chapeau léopard). Le coté psychopathe et cinglée de Katerine me fait de moins en moins rire. Le piège organisé par cette dernière puait la supercherie à 300 mètres et ne fait rire personne tellement l'idée est grotesque. Par contre la scène où les deux femmes sont condamnées à ramasser des détritus en tenue orange était plutôt pas mal. Un autre truc décevant qui n'a rien avoir avec Susan, Katerine ou l'intrigue mais c'est l'évolution du personnage de Julie. Je ne pensais pas que le personnage allait sombrer en si peu de temps mais hélas, il faut se rendre à l'évidence. Avant, la fille réussissait à combler les lacunes intellectuelles de la mère. Mais aujourd'hui, elle est devenue aussi cruche qu'elle. La scène où elle aborde Angie au café est pitoyable à souhait...

DH_8_b

Enfin ! Lynette avoue tout à Carlos. Elle est enceinte de 4 mois et c'est pour cette raison qu'elle ne peut accepter la promotion. On a enfin mis fin à cette histoire idiote du comment cacher la grossesse de Lynette. Bon, c'est Gaby qui découvre la grossesse et qui joue la balance auprès de son mari. Un peu salope sur ce coup. Autant quand elle balance du fric à un cureton pour qu'il inscrive Juanita dans une école catholique. La Gaby égoiste et pété de fric est prédominante dans cet épisode et Dieu ! Que je n'aime pas ça !

Un dernier mot sur le fil rouge de la saison : Il est toujours intact ! Mieux ! Il prend de l'ampleur. Une nouvelle attaque à lieu à la toute fin de l'épisode. La serveuse du café va surement y passer celle là (histoire de dire que la série tue encore des ''personnages principaux''). Mais le mieux, c'est que je n'ai pas encore la moindre idée sur l'agresseur. La série veut nous faire croire que c'est l'un des membres de la famille Bolen (la mère, le père ou le fils) mais je suis sur que c'est beaucoup plus compliqué que çà. J'espère que c'est beaucoup plus compliqué que ça. Histoire de ne pas refaire la même connerie que l'an dernier avec un mystère pourri.

DH_8_c

Bilan : Un épisode plutôt bas cette semaine. La série avait déjà habitué à mieux.

Note : 2